UN PAYS QUI SE TIENT SAGE :

 

Documentaire original de David Dufresne (2020) avec principalement des  séquences  sur le mouvement des Gilets jaunes - certaines bien  connues des téléspectateurs, ayant été diffusées aux actualités nationales et régionales moultes fois- , commentées par des journalistes, des historiens, des syndicalistes, des policiers,  des gilets jaunes eux-mêmes. La crise sociale est doublée d'une crise politique et apolitique  puisqu'elle  pose le problème de l'usage de la violence, légale, légitime dans un état de droits. Manifestants grièvement blessés dans leur chair, policiers à bout  s'affrontent dans ce qui va devenir une véritable guérilla urbaine. On veut comprendre ce qui s'est passé : quel est l'équilibre entre liberté de manifester et sécurité  dans la nation. Comment trouver la juste proportion entre l'attaque, la destruction et la répression policière ? Quant à ceux qui se trouvaient au mauvais moment au mauvais endroit... Ames sensibles s'abstenir de voir ce documentaire qui pose des questions cruciales sans apporter des réponses définitives.

David Dufresne a 52 ans, il a été reporter à Libération, rédacteur en chef de la chaîne d'information i-télé. Il a participé à la création du site d'information Médiapart. Son premier long métrage pour le cinéma, "UN PAYS QUI SE TIENT SAGE" a reçu le soutien de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2020. L'avant- première a eu  lieu le 29 septembre à l'Utopia. La projection était suivie d'un débat avec entre autres, le président de la Ligue des droits de l'homme de Bordeaux. 

Dominique Donadelli

 

JOSEP :

 

C'est le prénom du dessinateur d'origine catalane Bartoli(1910-1995), auquel un dessinateur français contemporain, Aurel, dédie ce film d'animation "résolument pour adultes et grands ados", comme le signale la gazette. Aurel qui en signe ici la réalisation,  de son vrai nom Aurélien Froment, 40 ans cette année, est illustrateur au Monde et au Canard enchaîné. "JOSEP" est son premier  long métrage. Tantôt austère et à grand traits, tantôt coloré,  ce dessin fort animé  raconte des épisodes peu connus de la guerre civile espagnole, côté Brigades internationales et réfugiés espagnols,  près de la frontière et dans le sud de la France. Réfugiés qui se voient adresser des épithètes indignes et cruelles. "On applique les ordres" dit la maréchaussée, un gendarme un peu moins zélé que les autres, aide comme il le peut les exilés dont le fameux Josep qui finira...

Le scénariste est Jean-Louis Milesi, qui a beaucoup collaboré aux films de  Robert Guédiguian. 

Plus de 200 oeuvres de Bartoli ont été données au camp de réfugiés de Rivesaltes par la famille de l'artiste. 

Dominique Donadelli

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

© 2020 par Clara, Dana, Mélanie et Marie. Créé avec Wix.com